Les Canneberges - Vaccinium macrocarpon

Calculer la densité de plantation

Surface utile en m² :

Distance entre les lignes en m :

Distance entre les plants en m :


Résultat : plants

Calculer la densité de plantation

Caractéristiques de l'espèce

Infos analytiques

Score ORAC

Indice ORAC : 3000 +/-500

Taux de sucre

Degrés brix : 8 +/-2

Radar gout

Pertinence gustative : 3/10

Poids

Poids pour 50 baies : 79g

Infos techniques

Distance

15 à 25 / m²

Hauteur

20 cm

Sol

Sol : acide et humifère

Sexe

Hermaphrodisme monoïque

Maturation

Fin septembre - octobre

Infos générales

Catalogue

5 variétés au catalogue sur 5 testées

Note

Pertinence : Transformation

Utilisation

Jus, déshydratation, nutraceutique

Canneberges

Description générale

La canneberge Nord Américaine est l'espèce dont les fruits sont les plus gros. Elle est très utilisée commercialement de l'autre coté de l'atlantique pour confectionner des jus et des fruits déshydratés. Les plantations de canneberges en Europe sont assez récentes mais encore peu développées. Les contraintes d'exploitation pour cette espèce sont relativement importantes et limite l'implantation de nouvelles parcelles.

L'espèce oxycoccos est l'espèce sauvage que l'on trouve en Europe du nord. Les cultures sont confidentielles même si on note ici et là des travaux qui visent à stimuler la mise en culture de sélection plus fructifère.

Plusieurs sociétés investissent maintenant sur la création d'hybrides entre ces deux espèces pour obtenir des fruits qui offriraient des valeurs nutritionnelles plus intéressantes. Les croisements restent néanmoins difficiles dans la mesure où le niveau de ploïdie est différent entre ces deux espèces.

Phénologie : Cycles de vie

Avant de se lancer dans la production de Canneberges, il est important de bien connaitre le cycle de développement de cette plante. Les canneberges sont des plantes couvre-sol qui forment des tapis très denses. Au printemps, les bourgeons latéraux peuvent produire des nouvelles pousses érigés de 5 à 10 cm qui donneront en mai-juin, sur la partie terminale, les fleurs. Il est important, en culture de stimuler l'émergence de ces pousses érigés de manière à faciliter la récolte future. Les pousses poursuivent leur allongement d'une année sur l'autre et s'étalent ainsi progressivement au sol.

Les fruits murissent pendant toute la période estivale et se récoltent en automne dans le courant du mois d'octobre. Certaines variétés peuvent demander plus de temps pour murir et se récolteront encore plus tardivement. Les fruits persistent formidablement bien sur la plante puisque nous pouvons en récolter encore en mars !

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur.)

Cultiver la Canneberge

Préparation de la parcelle

Sur les petites surfaces (Culture bio)

Nous recommandons, pour l'installation d'une parcelle de Canneberge à partir d'une parcelle forestière avec un sol naturellement humifère, légèr et acide. Il convient de s'assurer que le pH du sol est bien entre 4 et 5.

Un travail superficiel du sol est recommandé pour faciliter la plantation. Un ou deux passages avec une herse rotative est bien souvent suffisant.

La grande difficulté de cette production réside dans la gestion des adventices. Pour éviter une trop grande infestation d'adventices et pour éviter l'utilisation d'herbicides nous conseillons de pailler le sol avec de l'écorce de résineux sur une épaisseur de 3 à 4 cm.

C'est uniquement la parcelle paillée que nous commencons la plantation.

Pour éviter de laisser le sol nu sur une trop grande période et éviter la compétition avec l'herbe, il est important de planter les jeunes plants en haute densité de l'ordre de 15 à 25 plants/m². (15 plants en godet ou 25 en alvéole)

Sur des grandes surfaces

Pour des parcelles de plus de 1000 m² il convient de planter à la machine et surfacer dans un deuxième temps les jeunes plants avec un mélange de sable et sciure de résineux.

En Allemagne et dans les pays de l'est, le sol est décapé sur plus de 1 m de profondeur pour extraire une terre "stérile" qui sera étalée en surface avant la plantation.

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur.)

Entretien

La taille

La taille consiste à limiter le système végétatif pour éviter qu'il devienne trop dense, favorise l'émergence de jeunes pousses érigés et florifère mais aussi pour facilietr la récolte. Il convient pour cela de "faucher" les tapis de canneberge. Cette étape se réalise tous les 2 ou 3 ans en sortie d'hiver avant le départ de la végétation.

Le surfacage : sablage

En Amérique du nord, il les parcelles sont sablées tous les 3 ou 4 ans pour encourager l'enracinement des rameaux et stimuler le développement des nouvelles pousses. Une couche de 3 à 5 cm de sable est étalée en période de gel avec un tracteur.

Le surfacage avec du sable permet par ailleurs de réduire le développement des adventices et de certain parasites.

La taille comme le sablage permet de rajeunir la parcelle et faciliter la récolte.

L'arrosage

Les canneberges sont très sensibles au dessèchement ; Le revers des feuilles est couvert de stomates qui les rendent sensibles au vent, provoquant la déshydratation des plants. Un sol frais, riche en matière organique réduit les effets de dessèchement.

L'installation d'un arrosage par asperssion est fortement conseillé pour palier aux épisodes de forte chaleur. C'est également un moyen efficace pour lutter contre les gelées tardives.

La récolte des Canneberges

La récolte nanuelle

La récolte des précieuses baies se fait à l'automne dans le courant du mois d'octobre un fois que les baies sont parfaitement rouges. Certaines variétés plus tardives se récolteront encore plus tard.

Si des machines existent pour récolter mécaniquement les baies "à sec" beaucoup en Europe les récoltent encore à la main... Si la parcelle est bien entretenue il est possible d'utiliser des peignes.

Pour les grandes parcelles, certain ont confectionné un outil derrière un tracteur pour pouvoir allonger une quinzaine de cueilleurs à la surface du sol et faciliter la récolte.

On compte un rendement de 2Kg à 2.5Kg / m² soit en moyenne 20 Tonnes/ha.

La récolte mécanique

Il existe des solutions pour récolter mécaniquement les baies rouges grâce à des petits motoculteurs équipés de "peignes" rotatifs. Ces machines sont compatible avec une gestion extensive des parcelles. Le taux de perte est souvent assez élevé puisque la perte peut atteindre les 30%... Les évolutions technologiques sembleraient améliorer la qualité et le rendement mais je n'ai pas encore vue fonctionner la dernière génération de machine.

Vidéo : Récolte mécanique

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur.)

Planning de culture

Année n : printemps

Plantation

Paillage du sol et planation des jeunes plants

Eté

Arrosage

Arrosage et désherbage

Année n+1 : Printemps

Amendement

Ependage d'un amendement organique

Année n+2 : Automne

Récolte

Première récolte

Photos

Fleurs de canneberges
Fleurs de canneberges
Baies de canneberge à maturité
Baies de canneberge à maturité
Parcelle de canneberge
Parcelle de canneberge
Baie de canneberge
Baie de canneberge Early Black
Coupe de canneberge
Coupe d'une baie de canneberge

Veille documentaire

Etudes

Cinq composes naturels pour réduire l'impact de certains ravageurs