Les Camerisiers - Lonicera caerulea

Calculer la densité de plantation

Surface utile en m² :

Distance entre les lignes en m :

Distance entre les plants en m :


Résultat : plants

Calculer la densité de plantation

Caractéristiques de l'espèce

Infos analytiques

Score ORAC

Indice ORAC : 10000 +/-2000

Taux de sucre

Taux de sucre : 13 +/-2 brix

Radar gout

Pertinence gustative : 8/10

Poids

Poids pour 50 baies : 40 à 80g

Infos techniques

Distance

3-3.5m x 0.75-1.2m

Hauteur

1.5m

Sol

Sol : légèrement acide et humifère

Sexe

Hermaphrodisme monoïque

Maturation

Juin

Infos générales

Catalogue

7 variétés au catalogue sur 17 testées

Note

Pertinence : Frais, transformation

Utilisation

Jus, déshydratation, nutraceutique...

Camerise haskap baie de mai honeyberry

Description générale

Pour la petite histoire

Les Camerisiers font partie de la famille des Caprifoliacées. L'espèce caerulea se décline en différentes sous-espèces : En Amérique du Nord, on appel "Honeyberry" les sous-espèces kamtshatica, edulis, boczkarnikovae et altaica. Haskap est le nom donné au Japon et fait référence à la sous-espèce emphyllocalyx et en Europe le Chèvrefeuille bleu fait référence à la sous espèce caerulea. La Baie de mai fait référence quant à elle à la sous-espèce kamtschatica.

En 1920, des semences de L. caerulea pallassi originaires de Russie ont été introduite au Canada. Cette sous-espèce à longtemps été utilisée comme plante d'ornement en Russie. Au Canada, en Alberta, à partir de cette sous-espèce, une station de recherche crée la variété 'Georges Bugnet' et 'Julia Bugnet'.

Les sous-espèces edulis, emphyllocalyx et kamtschatica sont les sous-espèces les plus souvent utilisées pour le développement de nouveaux cultivars à fruits. Les sous-espèces originaires des régions les plus froides du globe ne sont souvent pas interessantes dans la mesure ou le cycle de végétation est beaucoup plus rapide ; débourement très tôt en saison, floraison très précoce (risque de gel), chute des feuilles précoce, floraison remontante en automne ne sont là que des exemples des problèmes rencontrés.

Selon la météo, il faut compter entre 35 et 60 jours pour une même variété entre le stade de floraison et de récolte.
Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur. Voir les Mentions Légales)

Exigences pédologiques

Les camerisiers demandent des sols particulièrement riches en matière organique avec un niveau d'acidité idéalement proche de la neutralité agronomique (pH 6.5 ou légèrement plus bas).
Les camerisiers détestent les sols asphixiants, lourds et argileux. Le système racinaire des camerisiers est superficiel et fin, il exploite généralement uniquement la partie superficiel du sol.

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur. Voir les Mentions Légales)

Cultiver la Camerise

Implantation de la parcelle

Organisation de la parcelle

Le développement des Camerisiers n'est pas très rapide. Le choix est souvent fait de les planter assez serrés sur la ligne pour obtenir des lignes assez denses et homogènes. Les baies de camerise sont quasiment toujours récoltées à la machine et la création de lignes homogènes sont à encouragées. Actuellement les plants de camerisier sont espacés de 0.75 à 1.2m sur la ligne pour 2.5 à 3.5m entre les lignes (selon le degrés de mécanisation).

Les racines ayant un développement superficiel il est conseillé de mettre en place, dès la plantation, un feutre biodégradable type PLA pour éviter le désherbage et encourager le développement de la plante.

Pollinisation

Les Camerises demandent une attention particulière quant à la pollinisation. Il est recommandé, comme pour beaucoup d'espèces fruitières d'implanter différentes variétés. On distingue dans les nouvelles sélections des variétés dédiées spécifiquement à la pollinisation, c'est le cas notamment avec Honeybee et Aurora. Honey bee fait partie de la première génération de "pollinisateur" mais ses fruits ne sont pas particulièrement intéressant. Aurora est une sélection plus récente dont les fruits sont à la hauteur des variétés développés pour la production de camerises. On admet que ces sélections sont en capacité de polliniser 8 plants. Dans ce contexte l'organisation de la parcelle doit être bien organisée. Avec les dernières variétés comme Aurora, certains producteurs optent maintenant pour la mise en place de lignes entières de la même variété et peuvent ainsi récolter les baies de camerise par variété sans être confronté au mélanges de baies des variétés à fruits et des variétés pollinisatrices.

Compatibilité entre les variétés
Tundra Borealis Indigo Gem Aurora
Honey Bee ok ok ok X
Aurora ok ok ok X
Tundra X X X ok
Borealis X X X ok
Indigo Gem X X X ok
Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur. Voir les Mentions Légales)

La récolte des camerises

Manuelle ou mécanique ?

Le rendement par plant est assez faible si on le compare le camerisier au rendement des myrtilliers. Sur des plants adultes on peut espérer récolter 3Kg/plant. Vous comprendrez facilement que pour obtenir un peu de volume il est souvent nécessaire d'implanter des parcelles assez grandes. Si le rendement n'est pas très élevé, les baies de camerises, groupées par deux, sont par ailleurs très éparpillées sur la plante, rendant l'option de la récolte manuelle très fastidieuse.

Au Canada, le choix c'est naturellement tourné vers la récolte mécanique et plus particulièrement vers une machine tractée type Joanna3. Cette machine est une bonne solution si on ne veut pas faire d'investissements trop lourds mais elle présente l'inconvénient de récolter que la moitié du rang à chaque passage. Cela provoque des pertes sur le demi rang opposé lors du secouage. Le meilleur choix est d'opter pour des machines type vendangeuse qui "embrassent" complètement le rang.

Vidéo : Récolte mécanique

La taille des camerisiers

La taille

Il existe plusieurs "écoles" pour la gestion des plants de Camerisiers. Des producteurs ne souhaitent pas faire de taille. D'autres, font le choix de supprimer les branches les plus agées et d'aérer de manière généralement la plante.

La première année il est toutefois conseillé de recéper assez court le jeunes plants pour favoriser le développement de nombeuses branches dès la base.

Pour bien tailler, il faut veiller à dégager les branches trop denses et veiller à une répartition régulière des branches à fruits sur l'arbuste. On supprimera automatiquement les branches mortes et celles trop basses qui risquent d'obstruer le passage entre les lignes.

Pour les pieds très âgées vous pouvez opter pour un recepage du plant mais nous conseillons de le faire sur 2 à 3 ans pour éviter d'avoir trop de nouvelles pousses d'un coup et faciliter la structuration de la plante.

Attention, il est important de tailler les plants avant le débourrement : La pousse printanière est la plus importante et la plus rapide.

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur. Voir les Mentions Légales)

Planning de culture

Année n : automne

Plantation

Plantation des jeunes plants avec un amendement de tourbe à raison de 30L / plant. Paillage de la ligne avec un feutre

Année n+1 : Mars

Recepage

Taille des jeunes plants pour stimuler la ramification.

Printemps

Amendement

Epandage d'un amendement organique sur la ligne.

Aout

Amendement

Epandage d'un amendement organique avant la pousse d'automne.

Année n+2 : Printemps

Amendement

Epandage d'un amendement organique sur la ligne.

Aout

Amendement

Epandage d'un amendement organique avant la pousse d'automne.

Année n+3 Mai-Juin

1ère récolte

Première récolte de Camerises

Lionel EHRHART
(La reproduction même partielle des textes, images et photographies est interdite sans autorisation expresse de l’auteur. Voir les Mentions Légales)

Photos

baies de camerises
baies de camerises
parcelle de Camerisiers
Parcelle de Camerisier au Canada
Jeunes plants de Camerisiers
Jeunes plants de Camerisiers paillés avec un film plastique
Fleurs de camerisier (Haskap) gelées
Les fleurs des camerisiers sont particulièrement résistantes au gel. Ici les fleurs à -5°C.

Veille documentaire