Infos - Pour en savoir plus

Visite d’un producteur de Kiwaï dans le Liaoning (Chine)

par

Visite d’un producteur de Kiwaï dans le Liaoning (Chine)

J’avais il y a quelques années demandé à mon interprète si, dans la région, il y avait des production de kiwaï. Il m’avait répondu que dans la région il n’y avait pas de baby kiwi. Convaincu d’être dans la région de cette liane j’insiste les jours qui suivent en lui montrant une étude tirée de l’Université de Tieling sur ces petites baies.

Intrigué par mon investissement sur le sujet, il demande à l’équipe qui s’occupe de mon planning de faire des recherches sur le sujet et trouver un ou des producteurs de baby kiwi.

Deux jours plus tard, mon interprète m’annonce qu’ils ont trouvé quelqu‘un et que nous irons le rencontrer d’ici quelques jours. Je comprends qu’ici les baies de kiwaï ne sont pas souvent sur les étales des marché de rue… En effet, mon interprète me dit qu’il n’a jamais mangé de kiwi aussi petit !


Nous sommes donc allés à la rencontre d’un producteur de petits fruits, légumes et de fruits secs (pignons de pin)dans les montagnes à quelques kilomètres de la frontière Nord Corée.

Dans un cadre très sauvage, en moyenne montagne j’arpente le long sentier qui mène aux différentes productions. La forêt qui encercle les différentes cultures est habillée par des kiwaïs sauvages qui atteignent facilement la quinzaine de mètre. Nous sommes bien dans la région de ce petit kiwi !


Les kiwaïs en culture sont encore jeunes mais Mr Wu m’explique qu’ils entreront en production dès l’année prochaine. En effet, ici, les kiwaïs sont greffés. En utilisant le greffage, les plants sont plus vigoureux et héritent de la maturité (d’un point de vue ontogénétique) du pied mère. Ils fleuriront donc dès l’année suivante. Il m’explique qu’il a fait plusieurs sélections, plus ou moins tardives dont certaines que l’on récolte jusqu’au début de l’hiver, sous la neige !

Il me confirme également que ces petites baies ne sont pas vraiment connues et que si on peut de temps à autre en trouver sur des marché locaux, ce sont des kiwaïs d’origine sauvage. Il connais pas d’autres producteurs dans le secteur mais est convaincu de l’intérêt de cette production et du marché.


J’aborde le chapitre de la pollinisation: La plante étant dioïque j’étais assez curieux de connaître ses pratiques : Il me dit mettre 3 plants mâles pour environ 200 femelles !

Ce fut l’étonnement puisque, en Europe on fait référence à 1 plants mâle pour 6 à 8 femelles ! D’après les photos que j’ai pu voir, ils récoltent de belles « grappes » de baies et ne semblent pas être confrontés à des problèmes quelconques de pollinisation.


Les températures dans ces montagnes peuvent atteindre en hiver pendant plusieurs jours les -40°C. Il m’explique que si la plante est parfaitement rustique elle reste néanmoins sensible aux gelées tardives en culture.

En effet, sur des sites sans couverture végétale, la plante est exposée aux moindres gelées. Les jeunes pousses de kiwaï sont turgescentes et apparaissent souvent assez rapidement. Pour cette raison, dans des parcelles plus en plaine, il préfère planter les kiwaïs au milieu des champs de maïs. Les maïs créant un microclimat limitant les dégâts du gel printanier.


Les plants sont multipliés par bouturage et comme je l’évoquais plus haut, par greffage. Les plants issus de boutures sont moins vigoureux mais la technique permet de faire plus de plants dans un délais assez court. Il réserve le greffage aux nouvelles variétés dont il souhaite récolter des fruits plus rapidement. Ils greffent les plant à l'anglaise.


Si la peau de ces petits kiwi n’est pas poilue les Chinois ne mangent pas toujours la peau. Les fruits parfaitement mûrs sont plutôt mous et se conservent assez mal. Certains d’entre eux coupent avec l’ongle la base du fruit pour élargir la cicatrice du pédoncule et aspirent la chair plutôt liquide du fruit. Je dois dire que c’est plutôt astucieux, cela marche très bien ! Et c’est vraiment très bon...


kiwai à l'état sauvage
Kiwai à l'état sauvage dans la forêt au nord est de la Chine.
Jeunes plants de kiwai en culture sous film plastique
Jeunes plants de kiwai en culture sous film plastique
kiwai en culture dans une parcelle de maïs
kiwai en culture dans une parcelle de maïs
kiwai en culture dans une parcelle de maïs
kiwai en culture dans une parcelle de maïs
Photo officiel !
Photo officielle en compagnie du chef d'entreprise.